Skip to content

Newsletter N° 16 – « Point topographique »‏

Amis voyageurs et rêveurs, l’équipe Equiaventuras s’est arrêtée 2 jours à La Mira, à environ 15 km de Lazaro Cardenas. Tout le monde va bien, nous avons été accueillis par un ami local. Il est temps pour nous de faire un point quant à notre itinéraire.

Depuis un peu plus de 200 km, il n’y a pas de chemins cavaliers et nous devons marcher sur le bord des routes. Ces dernières n’étant pas toujours dégagées, les sabots de Chichen et Pinta retentissent un peu trop sur le bitume… Nous devons nous rendre aujourd’hui à Lazaro Cardenas pour trouver des cartes détaillées et vérifier la possibilité de continuer par les pistes.

Les derniers fers posés sur Chichen ont tenu 300 km et 28 jours. N’étant que débutante
dans l’art de la maréchalerie, je fais appel aux hommes de cheval qui peuvent me conseiller. Les fers que je trouve ici sont durs et épais avec des crochets (« tacones » en espagnol). Tous les hommes que j’ai vu ferrer ici ferrent à froid! J’ai donc oublié la possibilité de transformer les fers eux-mêmes ou d’ajouter tungstène et autre barrette. Les sabots me paraissent sains mais je me dis qu’à ferrer tous les mois, ils vont finir en passoire !?!

Le vélo de René, lui va bien, il a crevé deux fois en 15 minutes mais il tient le coup – le cycliste aussi même s’il pique des roupillons souvent. Nous avons acheté un pneu plus résistant et des chambres à air de rechange.

Retrouvez les dernières photos du raid en cliquant sur ce lien .

Hasta luego! Gwladys & René